Menu gauche formation ergonomie
hosting menu right

Entte formation ergonomie industrielle
Bannire formation ergonomie industrielle Formation ergonomie d'atelier
Organisme de Formation numero 82 07 00876 07
Ergonomie plan ico 1 Analyse d'activité
  • Méthodologie d'analyse
  • Outils de mesure
  • Outils d'évaluation
  • Normes d'ergonomie
icone 2 ergonomie d'atelier Pistes d'actions
  • Méthodologie de recherche
  • Outils de synthèse
  • Quantification temporelle
  • Calcul de Retour sur Investissement
incone 3 ergonomie d'atelier Proposition technique
  • Cahier des Charges
  • Dessin technique
  • Maquettage
  • Formation du personnel
  • Chiffrage


Bas d'entte ergonomie industrielle
page principale formation ergonomie d'atelier
Imprimer Envoyer

La question "quel poids maximum est autorisé pour le port de charges en atelier" est très, très fréquente, et pour cause !

Alors, pour évacuer la question du point de vue juridique, c'est le code du travail qui définit cette valeur. Voilà ce que l'on peut y lire (la source est ici)

 

"Lorsque le recours à la manutention manuelle est inévitable et que les aides mécaniques prévues au 2° de l'article R. 4541-5 ne peuvent pas être mises en œuvre, un travailleur ne peut être admis à porter d'une façon habituelle des charges supérieures à 55 kilogrammes qu'à condition d'y avoir été reconnu apte par le médecin du travail, sans que ces charges puissent être supérieures à 105 kilogrammes.poids maximum atelier travail autorise

 

Toutefois, les femmes ne sont pas autorisées à porter des charges supérieures à 25 kilogrammes ou à transporter des charges à l'aide d'une brouette supérieures à 40 kilogrammes, brouette comprise."

 

Comme on peut le constater, ces valeurs ne présentent qu'un intérêt très minime... En effet, nous sommes tous conscient qu'il n'est pas envisageable de porter de façon répétitive de telles charges. exit le point de vue de la loi...

 

Mais alors, sur le plan ergonomique, quel poids est il tolérable de manipuler en atelier?

Il n'y a évidement pas qu'une seule réponse à cette question, et tout est question de conditions de réalisation de la tâche. C'est en croisant la fréquence de manipulation, le sexe de l'opérateur, les distances de transport, l'interface de prise du poids, les postures de manutention et d'autres paramètres (sol, ambiances thermiques...) que l'on pourra utiliser les différentes normes (NF-X 35-109 en tête) et outils de cotation (Equation du Niosh pour le calcul de Charge Maximale Admissible sur le plan lombaire, par exemple) pour obtenir une valeur "réaliste".

Notons ici que la norme NF-X 35-109 s'inquiète aussi de l'effort maximal lors d'un transport de charge avec chariot (qui, avouons-le, est quand même bien plus courante que la brouette, en atelier!).

Et les outils vous montreront qu'à partir d'une valeur théorique de 55kg (!) les conditions font que cette valeur est très fréquemment divisée par 5... Attention toutefois, il ne s'agira que de préconisations ergonomiques, et non de textes de loi!

 


 

Tant que nous y sommes sur les idées reçues : "combien de tonnes peut-on porter par jour, au travail?" est aussi une question courante...

Cette fois, le résultat étonne également, mais favorablement! Un opérateur en atelier pourrait potentiellement porter jusqu'à 12 tonnes par jour!

Mais attention, là encore ce sont les conditions de réalisation du travail en atelier qui permettront ou non de valider ce tonnage maximum.

Dans ce cas précis, un paramètre est prépondérant : le poids unitaire de l'objet (la charge, la caisse, la pièce...) manipulé. Voici ce que fournit l'ancienne version de la norme NF-X 35-109 :

poids maximum autorisé à transporter en atelier

On se rend donc rapidement compte que lorsque l'on parle de 12 tonnes, il s'agit d'un poids manipulé unitairement de 2 kg maximun. Si la pièce pèse 30 kg, il ne faudra alors plus dépasser une tonne!

 

Mentions légales | Plan du site | Référencement | Outils ergonomie atelier | | Plan de formation | Demande de contact | | Espace clients

Site formation ergonomie industrielle